Le site Natura 2000 « Préalpes de Grasse »

Les Préalpes de Grasse font partie des chaînes subalpines, formées de massifs calcaires, plateaux et falaises issus de l’évolution géologique du territoire.

Le site d'environ 18 000 ha au total est constitué de trois entités : au Nord, la partie supérieure de la forêt domaniale du Cheiron ; à l’Ouest des gorges du Loup, les plateaux de Cavillore, Calern et Caussols avec une altitude moyenne de 1000 m et à l’Est des gorges du Loup, le site s’étend du pic des Courmettes jusqu’au col de Vence.


Le site des Préalpes est exceptionnel de par son ensemble complexe de systèmes steppiques et karstiques. Il accueille de nombreuses espèces rares, voire endémiques, notamment sur le plan floristique. Il est également important pour la vipère d'Orsini.
A l’exception notable de la Cagne, il y a très peu de cours d’eaux permanents à l’intérieur du site. Sur les plateaux, l’eau s’infiltre dans le karst pour ressurgir au niveau des vallées du Loup, de la Siagne, de la Cagne ou de l'Estéron. La circulation souterraine de l’eau est très importante.

Cette région constitue “ le château d’eau ” naturel de la zone littorale des Alpes-Maritimes, à l’ouest du fleuve du Var.


Une grande partie des paysages du site ont été façonnés par les activités pastorales et agricoles au fil du temps. La forêt, source de bois de chauffage et de construction, était très exploitée.

Elle est aujourd’hui délaissée en grande majorité. Les taillis vieillissent et les boisements se referment, se densifient et s’étendent.
La fermeture des milieux en raison d'une dynamique très forte de colonisation par le Pin sylvestre est une menace pour la biodiversité du site.