La stratégie agricole de la CASA

La Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis est engagée dans le soutien d’une agriculture locale depuis plusieurs années à travers la mise en œuvre de sa stratégie agricole.

Une stratégie agricole dynamique pour le territoire

La politique agricole de la CASA s’inscrit autour de plusieurs axes :

La préservation du foncier agricole

La CASA soutient financièrement les communes pour l’acquisition de terrains agricoles :

  • 400 000 euros d’aides financières CASA pour l’achat de 120 ha par 11 communes,
  • 1 million d’euros mobilisés dans le cadre d’un projet FEADER pour la reconquête de friches agricoles sur 14 communes et de l’animation foncière auprès des propriétaires privés avec la SAFER et Terre de Liens pour mobiliser des terrains privés,
  • le classement de 635 hectares supplémentaires en zone A dans les documents d’urbanisme pour la pérennisation des activités agricoles et des démarches de Zones Agricoles Protégées sur 2 communes.

 

L’accompagnement des communes

La CASA accompagne les communes pour l’ingénierie de projets agricoles, en partenariat avec la Chambre d’agriculture 06, ainsi que pour l’installation de porteurs de projets.

La Communauté d’Agglomération a également porté de belles réalisations telles que la Maison du Terroir au Rouret et la Bastide aux Violettes à Tourrettes-sur-Loup, de véritables lieux de rencontres authentiques et colorés mettant en valeur notre agriculture et gastronomie locale.


Le soutien des partenaires agricoles

La CASA soutient différents partenaires agricoles locaux : Agribio, les Jeunes Agriculteurs, le Syndicat de l’olive de Nice, etc… ainsi que des manifestations locales notamment la foire bio d’Antibes qui attire chaque année plus de 3 500 visiteurs.

Le développement de filières identitaires

La CASA travaille en partenariat avec les communes pour la revalorisation de Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales, sur une quinzaine d’hectares dans le haut pays et le bigaradier sur le moyen pays et littoral (600 arbres plantés en 2020) ;

 


Le développement d’un approvisionnement local pour les cantines scolaires

La CASA a réalisé une étude préalable à la mise en place d’un Projet Alimentaire Territorial (PAT) dans un objectif de mieux répondre aux attentes de la loi EGALIM avec l’intégration de 50% de produits locaux et 20% de produits de qualité ou certifiés dans la restauration collective d’ici 2022.
Pour cela, un état des lieux sur le fonctionnement de la restauration collective des écoles primaires a été réalisé sur les 24 communes de la CASA. Des premières orientations ont été mises en avant afin de définir courant 2020 un programme d’actions avec les communes pour la mise en œuvre de leur politique alimentaire.


Retrouvez en téléchargement ci-contre la politique agricole de la CASA et les chiffres clés de l’agriculture sur le territoire de la CASA