DuAu

de à 

LieuJardin Frédéric Mistral
Biot

THEATRE

Mardis marionnettes par Loic Bettini

Évènement incontournable de la saison estivale à Biot, le Festival des Mardis marionnettes retrouve le Jardin Frédéric Mistral cette année encore

Ajouter à mon calendrier

« Cœur en cavale » par la compagnie les Clochards Célestes (tout public) – Mardi 14 juillet à 21h

Au loin une silhouette de femme, frêle mais décidée. Avec elle, un vélo-cheval et sa diligence…la poussière d’un sol aride et des gamelles qui brinquebalent…et cette petite odeur de fumée qui nous transporte vers le Far West…
En Cercle, rappelant celui des Amérindiens, le public est invité à partager un temps d’intimité avec cette femme qui ouvre ici son carnet de route, comme un cri de liberté, un cœur ouvert à l’urgence de vivre et d’aimer.

« Nourritures terrestres » par Loic Bettini (pour les plus de 8 ans) – Mardi 21 juillet à 21h

Une ode à la nature, à la vie. Les marionnettes de Loïc Bettini et l’interprétation sensible au violoncelle de Marjolaine Alziari donnent vie à un spectacle original de poésie et de magie.

« POLICHINELLE, tout est permis !» par la compagnie Gorgomar (à partir de 5 ans) – Mardi 28 juillet à 21h

La vie est belle pour Polichinelle. Pour séduire la belle Lola, il se met en quête d’un pan bagnat.
La vie est belle pour Polichinelle, rythmée par la musique de ses coups de bâtons.
Polichinelle, crie, rit, court, saute… Course-poursuite et bastonnade pour notre plus grand plaisir.

« Histoire d’une Mouette et du Chat qui lui apprit à voler » par la compagnie Elliptique (à partir de 5 ans) – Mardi 4 août à 21h

Kengah la mouette, lors de sa migration pour pondre un œuf est atteinte par la vague noire, la peste noire, ce pétrole polluant les mers et le cœur des hommes. Elle décide alors de demander à Zorba, un chat du port, rebelle et nonchalant, de grandes promesses : de ne pas manger l’œuf, de s’en occuper jusqu’à la naissance du poussin et de lui apprendre à voler.

« L’Odyssée de l’Or Bleu » par la compagnie la Main Verte (tout public)- Mardi 11 août à 21h

Chaque jour, Zénobie et Wabhallat son fils, marchent sur cet océan de sable qui recouvre leurs pas. Ils marchent jusqu’au puits pour trouver de l’eau. Mais le puits est sec, cela fait cent huit lunes qu’il n’a pas plu. Wabhallat, le petit, a une soif brûlante. Zénobie, va puiser dans la source de son imaginaire, pour le faire patienter en attendant que l’eau revienne.